Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 10:13

fiche-de-paye-excelPersonne ne lit vraiment sa fiche de paie dans l’intégralité, la vérification s’arrête en général bien souvent au salaire qui sera versé. A tort, car c’est une mine d’informations sur votre employeur, votre travail et votre situation. Le Club des Anciens CQP vous aide à décrypter votre fiche de paie et vous donne toutes les explications nécessaires.

 

Si toutes les fiches de paie ne sont pas exactement les mêmes, elles sont toutes décomposées et organisées sur le même mode. Elles se décomposent toutes en quatre parties.

 

L’entête

Dans l’entête de votre fiche de paie, vous trouverez toutes les informations relatives à votre entreprise (nom de l’entreprise, adresse, siret, …) mais aussi les modalités de paiement de votre salaire (à quelle date, sous quelle forme…).

 

Mais ce qui est vraiment intéressant pour vous c’est la partie qui reprend toutes les informations sur votre situation personnelle. En effet, la loi impose à votre employeur de faire apparaître la nature de votre emploi (exemple : opticien collaborateur), votre statut (employé, agent de maîtrise ou cadre) et votre coefficient prévu dans la Convention Collective de branche. Dans votre cas, votre entreprise dépendra de la Convention Collective de l’Optique Lunetterie. Vous pourrez vérifier cette information sur votre fiche de paie puisqu’elle doit apparaître. En général, cette mention est dans l’entête. Prenez connaissance de ces informations et comparez-les aux mentions inscrites dans votre contrat de travail. Cela peut vous permettre de vérifier que ce sont les mêmes éléments et que vous êtes bien rémunéré en fonction des dispositions de votre contrat.

 

Ceci est bon à savoir, notamment quand vous avez une promotion. Par exemple, si vous passez cadre, vérifiez bien que le changement a été fait sur votre fiche de paie. Le statut devra être modifié mais aussi votre coefficient. Si les changements ont été effectués cela vous garantira les bonnes cotisations aux bons organismes. 

 

La grille salariale

C’est bien évidemment la partie la plus importante de votre fiche de paie puisque qu’elle indique votre rémunération du mois.  La première ligne indique votre rémunération brute mensuelle. En dessous, vous pourrez également vérifier que différentes primes vous sont versées. Il peut s’agir de vos primes sur objectifs ou des primes obligatoires comme celles de diplôme ou d’ancienneté (à partir de 3 ans). C’est également là qu’apparaît le décompte des congés payés  pris mais nous y reviendrons plus tard.

 

En dessous apparaissent les cotisations salariales. Ces sommes financent le chômage, les organismes de retraites, l’assurance maladie ou encore votre mutuelle s’il y en a dans votre entreprise. Une fois ces charges sociales déduites, cela vous donnera votre salaire net, et donc ce que vous touchez réellement. La majorité des taux sont fixés par la loi et peuvent varier. Cela explique parfois que votre salaire brut reste le même mais que votre salaire net peut diminuer.  A noter que les tickets restaurants ou encore les indemnités de transport ne sont pas soumises aux cotisations salariales.

 

La colonne à droite ne vous concerne pas forcément car elle récapitule les taux et les montants liés aux charges patronales. Ces sommes ont déjà été soustraites de votre salaire brut et montre le coût réel de votre salaire pour l’employeur

 

Le cumul

A la fin de votre fiche de paie, vous trouverez le cumul de votre rémunération annuelle. Cette partie est aussi très importante puisqu’elle sert à remplir votre déclaration d’impôts sur le revenu. Vous y trouverez le salaire à déclarer aux impôts sur votre fiche de paie du mois de décembre. Vous trouverez également le nombre d’heures supplémentaires effectuées dans l’année et qui sont exonérées de l’impôt sur le revenu.

 

Les congés payés

Enfin, vous trouverez en bas de fiche de paie un récapitulatif de vos congés payés. Vous pourrez voir les congés payés que vous avez cumulés et ceux qu’il vous reste à prendre. Normalement, vous partez au 1er juin avec 30 jours ouvrables (ou 25 jours ouvrables) de congés payés et devez arriver au 31 mai de l’année suivante avec un solde à zéro. 

 

A noter que vous devez conserver vos fiches de paies au minimum 5 ans. En effet, elles pourront vous servir dans de nombreux cas et notamment en cas de réclamation auprès de votre employeur. Alors un conseil après les vérifications d’usage, archivez la avec soin !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Vie professionnelle
commenter cet article

commentaires