Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:13

shutterstock 69616753Après quelques années d’activité en magasin d’optique, il n’est pas rare de vouloir changer d’orientation professionnelle notamment pour travailler dans un autre environnement que celui du magasin : enseignes, verriers ou encore écoles… Si ce type de changement est possible dans le secteur de l’optique, il n’est pas forcément simple d’y arriver avec succès car les recruteurs seront plus exigeants. Ils vous demanderont de justifier votre changement de carrière et seront plus pointilleux sur vos compétences.  Voici quelques conseils pour que votre projet soit une réussite.

 

Bien définir son projet professionnel

Pour justifier votre projet de carrière, vous devez prendre du recul sur votre envie de changement professionnel. Demandez-vous dans un premier temps ce qui ne vous satisfait plus dans votre travail actuel. Cela vous permettra de définir quel métier vous conviendra mieux tout en restant dans le secteur de l’optique. Si passer votre journée à expliquer et conseiller des clients vous paraît fastidieux, il y a peu de chance que vous ayez le profil pour devenir enseignant. 

Ce bilan est primordial, il vous permettra d’être sûr de votre choix et de ne pas revenir sur votre décision. De plus, il vous orientera dans votre recherche, vous saurez quel travail chercher et dans quelle type entreprise. Enfin, vis à vis de votre futur employeur, avoir un projet professionnel réfléchis est gage de sérieux et de stabilité. Si votre projet est mûri et que vous décrochez le job de vos rêves, il y peu de chance que vous partiez au bout de six mois.

 

Votre CQP, un diplôme à ne pas négliger

Pour réussir ce changement de carrière, vous devez également savoir vous vendre à votre futur employeur en mettant en exergue votre double casquette : vous êtes opticien mais pas seulement. Réfléchissez aux connaissances et aux compétences que vous avez acquises lors de vos précédentes expériences professionnelles et qui peuvent être transférables dans votre nouveau travail. Ce bref bilan de compétences vous permettra de bien préparer vos futures candidatures. Vous souhaitez postuler en tant que formateur technique chez un verrier ? Mettez en avant que vous étiez en charge de la gestion des stocks et des achats et que ce verrier était votre fournisseur principal. Vous avez donc une bonne connaissance de ces produits mais aussi du marché et des offres concurrentes.  

Et n’oubliez pas les compétences acquises lors de vos études. Surtout que vous avez un atout non négligeable : votre CQP qui vous différencie des autres opticiens ! Mettez-le en valeur sur votre CV mais aussi dans votre lettre de motivation. Par exemple, si vous postulez pour devenir commercial, mettez en avant vos cours de négociations commerciales en CQP commerce qui vous ont donné les bases en la matière. 

 

N’oubliez pas votre réseau !

Comme nous l’avons déjà dit, changer d’environnement de travail n’est pas chose simple. Autant mettre tous les atouts de votre côté. Pour boostez votre projet, votre réseau professionnel en est un ! Les exemples ne manquent pas. Vous souhaitez enseigner ? Faites appel à un ancien de vos profs pour connaître les opportunités dans votre ancienne école. Vous souhaitez aller travailler chez un verrier ? Profitez du passage de votre représentant pour lui exposer votre projet. Il pourra vous donner la meilleure façon de postuler, voire sponsoriser votre candidature auprès des bons interlocuteurs. Enfin, ne négligez pas l’annuaire des Anciens CQP diffusé tous les ans au mois de septembre. Si vous repérez un ancien CQP qui travaille dans un domaine ou une entreprise qui vous intéresse, n’hésitez pas à le contacter.

 

Est-il nécessaire de reprendre ses études ?

Pas forcément, cela dépend vraiment de votre projet professionnel. Certains postes dans le secteur de l’optique nécessitent des connaissances techniques pointues, vous devrez alors reprendre vos études. Par exemple, afin d’avoir le profil requis pour devenir Chef de Produit chez un distributeur de montures, il n’est pas rare de devoir suivre un Master en marketing.

La reprise d’étude devra également être envisagée lors d’une véritable reconversion professionnelle dans un autre secteur que celui de l’optique. En particulier dans le système français, où le diplôme compte beaucoup lors de l’embauche.

Dans les deux cas de figure, de nombreuses écoles et universités délivrent des diplômes dans le cadre de la formation continue à destination des personnes déjà en activité et ce dans des domaines divers et variés. De plus, vous pourrez disposer de certains dispositifs pour suivre votre formation comme le CIF (Congé Individuel de Formation). N’hésitez pas à demander des renseignements à votre employeur ou au auprès du Fongecif, organisme en charge de ce dispositif.

 

Pour tous conseils sur votre carrière professionnelle, n’hésitez pas à contacter Céline Morinière, Responsable Emploi et Carrière CQP par mail : c.moriniere@opticiens-atol.com ou par téléphone : 01 46 11 40 13.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Atelier opticien 13/10/2016 11:40

Merci pour ces conseils qui vont être utiles à de bon nombre de personnes. Se réorienter vers un autre métier est souvent difficile mais une fois notre objectif fixé, rien ne peut nous arrêter du moins nous ne pouvons plus faire marche arrière d'où c'est aussi un engagement qui requiert une certaine réflexion.