Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 09:55

shutterstock 77335315[1]-copie-1Pour avoir un magasin qui marche, tout bon manager sait qu’il doit avoir une équipe performante et donc des collaborateurs ayant les compétences nécessaires. Mais est-ce  suffisant ? Et bien non ! Il faut aussi avoir des collaborateurs impliqués, car un collaborateur impliqué est un collaborateur qui s’investira dans son travail et qui donnera le meilleur de lui même. Facile à dire… Mais comment faire pour motiver ses collaborateurs ? Pas simple de trouver la réponse surtout quand on est jeune manager ! Heureusement le Club des Anciens CQP est là pour vous aider.

Le premier principe à retenir est que la motivation des collaborateurs ne vient pas uniquement de sa rémunération. L’implication et la motivation passent aussi par l’épanouissement professionnel auquel l’employeur et à fortiori le manager contribue directement, surtout dans les très petites structures.  Il faut donc mettre en place d’autres leviers qu’une rémunération élevée et ce dès l’embauche. Voici quatre leviers qu’il est possible d’utiliser facilement en magasin.

1. Communiquer 

La communication un élément essentiel de l’implication d’une équipe car il est primordial pour un collaborateur de savoir où il va. L’incertitude est un vecteur de stress, d’inquiétude et donc logiquement de démotivation. C’est pourquoi, il faut informer et faire preuve de transparence. N’hésitez pas à clarifier régulièrement la direction prise sur long terme ainsi que les priorités et défis actuels. Le but est de fournir des explications détaillées pour offrir une vision claire de votre stratégie. Soyez toujours constructifs dans votre discours. Pour formaliser cette communication, vous pouvez instaurer des réunions ou points réguliers une fois par mois.

Prenons un exemple. Vous venez d’apprendre qu’un concurrent va s’installer dans la même rue que vous. Au lieu de laisser les rumeurs aller bon train, n’hésitez pas à tenir une réunion ou même à faire un simple point si vous n’avez qu’un collaborateur. Transmettez les informations que vous avez sur la situation, donnez les premières ébauches de la stratégie que vous allez mettre en place et laissez vos collaborateurs s’exprimez sur leurs éventuelles craintes.

2. Fixer des objectifs

Fixer des objectifs est un acte important de management car là encore, il donne une direction à vos collaborateurs mais surtout car il les stimule et les tire vers le haut. Vos collaborateurs s’investiront d’avantage car atteindre un objectif équivaut pour beaucoup à un challenge et donc à une réussite personnelle. Vous pouvez également fixer des objectifs collectifs qui permettent de créer une cohésion et une ambiance de travail positive où chacun est stimulé par l’autre. Pour être efficace, un objectif doit être compris par votre collaborateur et doit notamment être précis, faire référence à des indicateurs chiffrés sur une période donnée et être réalisable. Il peut par exemple s’agir d’augmenter le taux de transformation de devis de X% de Nicolas avant août 2011. 

3. Responsabiliser

Responsabiliser les salariés équivaut à leur accorder votre confiance. Ils se sentiront alors plus concernés par leur travail et la réussite du magasin. Ils se sentiront parties prenantes de cette réussite et en retireront une plus grande satisfaction. Pour responsabiliser vos collaborateurs, vous pouvez mettre en place deux choses :

·         Une organisation claire où chacun a un périmètre d’action défini dont il a la responsabilité, tout en ayant un certain degré d’autonomie et de prise de décision.

·         Un management participatif où vous poussez vos collaborateurs à s’exprimer, lors de ses fameuses réunions mensuelles par exemple, pour prendre en compte leurs idées ou encore échanger avec eux sur les problèmes rencontrés et trouver des solutions adaptées. 

4. Développer les compétences

Les perspectives d’évolution ou de changement sont très souvent source de motivation pour les collaborateurs. En effet, cela leur permet de ne pas avoir un travail routinier, de s’enrichir personnellement et professionnellement, et de développer un nouvel intérêt pour leur travail… Ces perspectives d’évolution passent souvent par un développement des compétences car elles nécessitent d’utiliser et d’appliquer de nouvelles choses. Il faut donc former vos salariés ou tout du moins leur apprendre de nouvelles tâches et missions. Et attention, évoluer ne veut pas forcément dire les faire changer de poste complètement alors que la structure du magasin ne le permet pas. Cela peut passer par de nombreuses choses. Vous pouvez augmenter leur périmètre ou leurs responsabilités (devenir responsable de l’atelier ou de la gestion des stocks) ou leur donner un projet spécifique sur une période donnée (mettre en place une activité d’examen de vue dans le magasin).

 

Pour terminer, vous ne devez jamais oublier que pour manager et motiver une équipe il faut tenir compte des spécificités de chaque collaborateur. Chacun réagira différemment aux leviers d’implication évoqués. Alors que pour Charlotte, donner son avis sera primordial pour Bernard, il sera plus important d’avoir un projet à mettre en œuvre. Cela dépend de la personnalité de chacun, de son parcours ou encore de son âge. Attention, cela ne veut dire faire du cas par cas mais fixer un cadre général qu’on ajustera à chacun !

 

ASLB

Partager cet article
Repost0

commentaires

Clovis Simard 12/10/2012 04:29

Voir mon Blog(fermaton.over-blog.com)No.9- THÉORÈME EINSTEIN.- Le succès c'est mathématiques.