Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 12:31

JR

 

Ce mois-ci le Club des Anciens CQP a rencontré Justine Robert, ancienne CQP commerce à Lyon et major de la promotion 2009. Cette réussite scolaire s’est concrétisée par un début de carrière plus que prometteur !

 

Justine, racontes nous ce que tu as fait depuis ton CQP ?

Après mon CQP, je suis partie en Irlande à Dublin pendant presqu’un an pour améliorer mon anglais et pour faire un point sur ce que je voulais faire professionnellement. J’hésitais entre plusieurs options notamment postuler chez Essilor. C’est ce que j’ai fait à mon retour de manière spontanée. Un poste s’est ouvert au même moment et je suis donc, depuis septembre 2010, Représentante verres chez Essilor pour la région Ouest.

Et ça te plaît ?

Oui énormément ! C’est un métier passionnant. Ce qui me plait  avant tout c’est la relation client : préparer et animer des réunions auprès des opticiens et de leurs équipes, être capable d’analyser leurs problématiques, trouver des pistes pour développer et renforcer nos partenariats, c’est un vrai challenge de tous les jours ! J’ai beaucoup d’autonomie et cela demande une grande capacité d’organisation. C’est complètement différent de mon expérience en magasin. Je ne regrette vraiment pas ce choix. Quand une opportunité comme celle là se présente, il faut savoir la saisir !

Est-ce que tu penses que faire ton CQP commerce t’a aidé dans ton début de carrière ?

Clairement oui, le CQP commerce a été un déclic pour moi. Cela m’a fait prendre conscience que je pouvais travailler ailleurs qu’en magasin et que j’avais les capacités pour ça. Sans cette formation, je n’aurais peut être pas osé saisir l’opportunité que j’ai eue chez Essilor et me reconvertir si vite.

Et les cours en eux même, tu en as retenu quoi ?

Deux cours m’ont marqué pour des raisons différentes. Les interventions de M. Plat qui étaient concrètes à 200%, très pointues et qui me servent encore aujourd’hui. Je m’inspire notamment de son approche pédagogique lorsque je fais des formations. Et en second, il y a les cours de management de Mme Fayolle où il y avait beaucoup d’échange et d’interactivité. Ce cours nous a également appris comment soigner la forme dans les relations humaines. 

Et sinon ta promo, quel souvenir tu en as ?

Très bon, on était une petite promo de sept, on s’entendait très bien et même si on n’était pas tous de Lyon, à chaque semaine de cours on s’organisait des sorties tous ensemble. C’était très sympa. J’ai gardé contact avec trois, quatre d’entre eux notamment Coralie, Florent et Jean. Là on essaye de s’organiser une soirée sur Lyon prochainement. Et puis j’ai eu des nouvelles de Ramazan et de Candice au SILMO mais aussi via le blog. Je garde un très bon souvenir de mon CQP Sup d’Optic.

Le CQP chez Sup d’Optic m’a beaucoup plu et j’essaye de garder contact ! J’essaye notamment d’aller aux événements, comme en 2009 avec la soirée des 10 ans du CQP Sup d’Optic dont j’en garde un très bon souvenir.

Nous allons maintenant passer à la rubrique « ton avis d’expert »

Ton conseil à un débutant ? Se différencier en poursuivant ses études

Ton secret pour réussir ? Avoir beaucoup de motivation

Le meilleur conseil qu’on t’ait donné ? Ne pas brûler les étapes, l’expérience vient avec le temps

Ta plus grande réussite ? Avoir fini major de ma promo CQP lors de ma dernière année d’étude

Ton avis sur un sujet d’actualité : arrivé du fondateur de Meetic comme un acteur majeur de l’optique avec le rachat de meslentillesmoinscheres.com et un investissement financier de plus de 7,5 millions d’Euros.

Et bien les opticiens peuvent craindre légitimement ce rachat car c’est l’ancien président de GrandVision qui sera à la tête de ce site internet. Et je pense que c’est un bon businessman. De plus, même si le marché de l’optique sur Internet ne pèse que 2 millions actuellement, il est forte en croissance (je crois entre 20 et 30% chaque année). Il pourrait donc atteindre 6 millions dans quelques années soit 1% du marché de l’optique en France. Il est donc fort possible que le marché des lentilles bascule complètement sur Internet, ce qui n’est pas une bonne chose selon moi.

Et dans 10 ans, tu seras où ?

Difficile à dire, ça fait loin 10 ans ! Je suis plutôt ambitieuse, j’aurais sans doute évolué d’ici là. Pour le moment, je viens de commencer ce nouveau métier, alors je vais me donner quelques années avant de penser à bouger.  

Partager cet article
Repost0

commentaires