Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 10:39

photo

 

 

Un double CQP, commerce et technique, un à Lyon, un à Fougères, qui pourrait mieux parler du CQP qu’Adrien Vanuxeem ? C’est chose faite ce mois-ci avec son témoignage sur le blog des Anciens CQP. 

Que deviens tu depuis votre double CQP ?

Après mon CQP, j’ai voulu trouver un poste de commercial du côté de la Savoie mais je suis tombé pile au moment de la crise et ça ne m’a pas aidé. Après quelques expériences qui ne me convenaient pas je suis donc remonté sur Rennes, où je suis opticien collaborateur chez Krys depuis 2 ans. Mon poste me plaît notamment car la structure du magasin me convient. Le magasin est plus grand, il y a plus de passage et une équipe plus importante que dans mes précédentes expériences. En plus, le magasin est ouvert depuis seulement trois ans ce qui me permet de consacrer beaucoup de temps au contact client pour créer un lien et  développer l’aspect de fidélisation.

Mais je viens bientôt changer puisque j’ai un projet d’ouverture de magasin, courant du mois de septembre, toujours sur la région de Rennes. Ça va me permettre de mettre en œuvre la polyvalence du métier que j’apprécie particulièrement et de vraiment tout faire.

Est-ce que Sup d’Optic t’a aidé dans ta carrière professionnelle ?

Oui Sup d’Optic m’a clairement aidé dans ma carrière. Mon double diplôme m’a rendu plus confiant et surtout plus crédible vis-à-vis de mes employeurs et des clients. Si mes cours du CQP technique me servent moins, je me replonge activement dans ceux du CQP Commerce depuis que mon projet d’ouverture prend forme. Je les mets régulièrement en pratique. Un exemple simple, quand je suis allé présenter mon business plan à la banque, j’ai utilisé mes cours de CQP et me sentait rassuré. Et puis, les connaissances acquises sont tout sauf théoriques, ce qui est très important.

Et puis le poste que j’occupe à Rennes, je l’ai un peu trouvé grâce à Sup d’Optic. C’est un ancien CQP qui m’a prévenu qu’il démissionnait et que le poste se libérait. Comme quoi les contacts, ça sert toujours.    

Et tes promos ? Tu en as quel souvenir ?

Très bonnes promos. C’était très sympa et surtout très constructif. La semaine de cours me permettait de me faire de rencontrer des gens, de sortir alors que je connaissais personne venant de Lille. Et puis comme chacun était dans un environnement professionnel différent, on échangeait pas mal ce qui m’a permis d’élargir mon expérience.   

Et tu vois encore des gens de tes différentes promos ?

J’ai surtout gardé contact avec ceux de Fougères depuis que je suis revenu dans la région. Et puis Aurélie (ndlr : également ancienne CQP technique à Fougères en 2007), avec qui je suis en couple, vient aussi de la région et qui est pas mal restée en contact avec les anciens. D’ailleurs, cette année, je compte bien venir à la soirée CQP cette année revoir ceux que j’ai perdus de vue.   

Nous allons passer à la rubrique « ton avis d’expert »

Ton conseil à un débutant « être volontaire, essayer, être dynamique »

Ton secret pour réussir « sourire et être soi même »

Le meilleur conseil qu’on t'ait donné en optique « positiver »

Ta plus grande réussite « ou plutôt ma future réussite, mon futur magasin »

Une anecdote qui t'a marqué  « La visite d’un joueur de foot du stade rennais. Il vient une première fois et je lui demande de payer un euro de reste à charge ce qui le laisse assez perplexe. Il revient faire une deuxième paire de lunettes six mois après, là il ne devait rien mais a insisté pour payer 1 €. Il pensait que ça marchait comme ça à chaque fois ! »

Ton avis sur un sujet d’actu, l’article 22 du code de la mutualité qui est en train d’être voté à l’Assemblée Nationale et au Sénat. Il s’agit d’un article légalisant la pratique des réseaux fermés pour les mutuelles : « Comme beaucoup, je pense que les réseaux fermés ne sont pas un bien pour notre métier. Cela profite aux grands acteurs de la profession qui peuvent casser les prix et tuent les plus petits qui peuvent juste se différencier par le service client. Malheureusement, je crois qu’on ne peut rien y faire et qu’il est difficile de se mobiliser contre l’adoption de cet article 22. C’est aux syndicats de la profession d’agir et de nous défendre, malheureusement je trouve qu’ils ne le font pas assez. A mon avis on va arriver à une situation aberrante où les magasins d’optique seront des magasins affiliés à une mutuelle»

Et dans 10 ans, tu seras où, dans ton futur magasin je suppose ?

Pas forcément ! J’aurais peut être eu d’autres opportunités professionnelles à saisir, qui sait ?

 

ASLB

Partager cet article
Repost0

commentaires