Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue !



Bienvenue sur le site du club des anciens CQP !

Pour vous accompagner toujours plus loin dans votre vie professionnelle, nous avons décidé de créer un site à votre attention. Vous y trouverez  toute l'actualité des anciens mais aussi des conseils et des opportunités de carrière. N'hésitez pas à réagir à nos articles ! Bonne visite.

Recherche

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 14:41

Pour la première fois de l’histoire des CQP : le Club des Anciens CQP organise un dîner réunissant les anciens CQP et la promotion actuelle.

 

Venez déguster avec nous des cocktails et des  tapas pour pas cher !

Rendez- vous à la Chapelle Sixt’in (47 rue Juliette Récamier Lyon 6ème)

le mercredi 2 février à 20 heures

 

Image1-copie-1 

 

Pourquoi ? Les anecdotes  de la promo actuelle vous rappelleront le bon vieux temps et vous pourrez leur dire comment vous avez survécu à cette année ! Vos trucs et astuces seront les bienvenus pour montrer aux petits nouveaux comment vous avez réussi.

 

Merci de  confirmer votre présence à Anne-Sophie Le Blay, par mail as.leblay@opticiens-atol.com ou par téléphone au 01 46 11 48 62.

 

PS : Et s’il vous reste de la place au dessert, nous pourrons également échanger sur vos projets professionnels et sur les opportunités d’emploi et d’ouverture de magasin chez Atol.  

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Evénements
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 14:29
 

 shutterstock 67399264

L’ensemble du Club des Anciens CQP et toute l’équipe de Sup d’Optic vous souhaitent une excellente année 2011. Que tous vos projets tant personnels que professionnels se réalisent ! 

   
Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 16:00

Créer son propre magasin d’optique n’est pas seulement une question de compétences et de diplôme. Vu tous les changements que cela engendre au niveau professionnel mais aussi au niveau personnel, votre réussite doit être basée sur un savant cocktail de motivation, d’envie de réussir et de dépassement de soi. Êtes-vous prêt à vous battre pour atteindre votre objectif ? Ce questionnaire spécialement réalisé par le Club des Anciens CQP vous donne la réponse.

shutterstock 62969896 

 

 

Questions

1.         Pourquoi souhaitez-vous ouvrir votre propre magasin ?

a.     J’ai envie de me surpasser en créant un projet de A à Z

b.    Pour concrétiser un rêve

c.     Pour être mon propre patron

2.         Avant de vous lancer, vous comptez

a.     Faire réaliser une étude de marché complète par un cabinet spécialisé

b.    Faire votre propre étude de marché avec les infos que vous réussirez à récolter

c.     Etudier rapidement la zone de chalandise et les concurrents présents

3.         Dans votre poste actuel, comment est l’équipe dont vous êtes responsable ?

a.     Mon équipe est soudée et tout se passe bien

b.    Il y a quelques tensions au sein de mon équipe

c.     Je n’ai pas d’équipe

4.         Dans ce projet, votre famille ou conjoint

a.     Me soutient et m’aide dans les démarches administratives

b.    M’encourage mais ne participe pas directement

c.     N’est pas concerné

5.         Il est 18h30, vous avez bientôt fini votre journée mais trois clients arrivent

a.     30 minutes de travail en plus contre trois clients satisfaits ce n’est pas grave

b.    Je m’en occupe mais note consciencieusement mes heures supplémentaires

c.     L’heure c’est l’heure, mon collègue se débrouillera

6.         Pour vous la loi Duteil de 2003

a.     N’a pas de secret

b.    Je connais de nom mais pas beaucoup plus

c.     Je ne connais pas

7.         Pour prendre une décision

a.     J’écoute les conseils mais décide toujours en mon âme et conscience

b.    Je tiens toujours compte des conseils des autres

c.     Je décide seul

8.         Deux de vos collègues sont malades, vous êtes seul en magasin un samedi après-midi

a.     Pas de problème mon sang froid et mon organisation vont me permettre de gérer la situation

b.    Je me débrouille comme je peux mais à la fin de la journée, stress et angoisse m’auront sûrement épuisé

c.     Je demande aux clients de revenir ultérieurement

9.         Lorsqu’on vous parle d’indicateurs ou du pilotage de l’activité

a.     Facile, c’est moi qui ai créé les tableaux de bord

b.    Je connais approximativement mon CA individuel, mon panier moyen et mon taux de transformation de devis

c.     Je n’ai pas accès aux chiffres du magasin

10.       Vous évaluez votre capacité à vivre temporairement sur vos économies

a.     A plus de 12 mois

b.    Entre 6 et 12 mois

c.     Je ne me suis pas posé la question

11.       Un nouvel opticien intègre votre équipe

a.     Je vais pouvoir lui apprendre des choses et lui montrer le fonctionnement du magasin

b.    Mon responsable va se charger de son intégration

c.     L’équipe va sûrement être désorganisée pendant un moment

12.       Vous pensez que l’organisation de l’atelier peut être optimisée

a.     Vous prenez l’initiative de l’améliorer vous-même

b.    Vous consultez votre responsable avant de changer

c.     Ce n’est pas moi qui décide

Réponses

Vous avez une majorité de a : vous avez hâte de vous lancer !

Vous avez toutes les clés en main pour démarrer votre projet. Vous avez bien préparé les différents éléments liés à l’ouverture d’un magasin d’optique et vous avez un tempérament d’entrepreneur. Mais attention comme tout bon entrepreneur n’allez pas trop vite et ne négligez pas trop les autres dans votre démarche. Lors de ce type de challenge, il faut toujours prendre du recul et prendre en compte des avis extérieurs.

Vous avez une majorité de b : votre projet doit être mûri

Votre projet d’ouverture n’est pas encore assez réfléchi et beaucoup de choses restent à étudier. De plus, même si vous avez certaines qualités pour être un bon manager, vous ne les possédez pas toutes. Prenez quelques mois pour approfondir votre projet et vous poser les bonnes questions. Peut-être devriez-vous envisager de vous associer à une personne bien choisie et complémentaire à votre profil pour gagner en efficacité et ne négliger aucun aspect de l’entreprenariat.

Vous avez une majorité de c : réfléchissez bien avant de vous lancer

Vos réponses montrent que vous n’êtes pas encore prêt à vous lancer dans l’aventure d’ouvrir votre propre point de vente. Vous devez encore beaucoup travailler sur votre projet et être certain que vous avez les moyens de vous lancer. En ce qui concerne vos qualités d’entrepreneur, vous devez peut être vous interroger sur votre tempérament. Etes-vous sûr d’avoir envie de vous mettre à votre compte ? Vous avez peut-être plus besoin d’occuper un poste de responsable de magasin en étant salarié. Cela vous permettra de gagner en autonomie tout conservant une certaine sécurité.

 

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Projets d'ouverture
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 15:00

Dans le cadre d'un projet d'ouverture de magasin d'envergure, les opticiens Atol de Picardie recherchent un responsable de magasin, opticien diplômé.

 

Vous serez en charge de piloter l'ouverture du magasin et de développer son chiffre d'affaires. Grâce à votre motivation, à votre force de caractère et à une expérience d'au moins 5 ans, vous êtes prêt à vous investir pleinement dans ce nouveau challenge !

 

88-Coulon-Neufchateau-Ext-rieur-2.jpg

 

Alors postulez sans attendre en nous envoyant un CV et une lettre de motivation à l'adresse suivante : recrutement@opticiens-atol.com en précisant la référence 1210-286

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 14:17

untitled

Candice Gaumont, qui a suivi un CQP commerce en 2009 puis un CQP technique en 2010 à Lyon, a intégré depuis le mois de novembre le siège d’Atol. Candice continue ses études dans le domaine du marketing et devait effectuer une année en alternance. Elle a naturellement postulé chez Atol « je connaissais déjà bien l’enseigne pour y avoir travaillé en magasin durant mes deux années d’alternance en CQP. Sa politique commerciale et ses valeurs correspondent bien l’image que je me fait du métier d’opticien ». Chargée de la communication technique et du service consommateur, Candice a été recrutée pour son profil complet. Son œil d’expert technique associé à ses connaissances en marketing et en négociation, lui permettent de trouver des angles de communication adaptés aux clients de l’enseigne.

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Que sont-ils devenus
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 14:12
shutterstock 21878806

 

L’ensemble du Club des Anciens et toute l’équipe de Sup d’Optic vous souhaitent de joyeuses fêtes de fin d’année.

   

 

 

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 13:49

Votre travail actuel ne vous convient plus ? Vous avez envie de vous orienter vers d’autres perspectives et de changer de travail ? Etes-vous vraiment prêt pour cela ? Rechercher un nouveau job, et à fortiori en trouver un nouveau, implique d’avoir de la volonté et d’être prêt à changer sa vie professionnelle mais aussi sa vie personnelle. Pour être sûr que votre motivation est au top et que c’est le moment idéal de changer de travail pour vous, voici un rapide questionnaire concocté par le Club des Anciens CQP qui vous aidera à voir plus clair.

shutterstock 52960147

 Questions 

1.      Le matin, vous allez au travail

a)   Parce qu’il faut bien y aller

b)  Rien que d’y penser cela vous met de mauvaise humeur

c)   Avec le sourire

2.      Aujourd’hui, vous diriez de votre travail

a)   Il y a des avantages et des inconvénients comme dans tous les jobs

b)  C’est un travail comme un autre

c)   Il est intéressant, instructif et payé à sa juste valeur

3.      Une personne de votre entourage vous dit qu’elle peut transmettre votre CV au responsable d’un magasin qui vous intéresse :

a)   Vous lui envoyez un CV, déjà à jour, dans la journée

b)  Quelques modifications sont à apporter à votre CV, vous l’enverrez dans la semaine

c)   Un CV ? Il va y avoir du travail !

4.      Vous parlez régulièrement de votre recherche d’emploi

a)   A l’ensemble de votre entourage : famille, amis, collègues

b)  Uniquement aux personnes de votre milieu professionnel

c)   A quelques personnes proches

5.      Par rapport au marché de l’optique, vous vous estimez

a)   Mal payé

b)  Pas d’avis

c)   Bien payé

6.      Vous consultez les offres d’emploi

a)   Je ne fais pas que consulter, je postule régulièrement

b)  Régulièrement sur Acuité, la presse professionnelle mais aussi sur les sites des enseignes

c)   Quand j’ai le temps de jeter un œil  

7.      Pour vous séduire, votre poste devra être

a)   Polyvalent avec de la vente, du montage et idéalement des examens de vue

b)  Je n’ai pas de critères particuliers tant qu’il est bien payé

c)   Je n’y ai pas réfléchi

8.      Si vous deviez vous évaluer dans votre travail

a)   Je maîtrise très bien mon métier même si je peux toujours m’améliorer

b)  J’ai des progrès à faire en vente ou en atelier

c)   Je ne suis pas capable de m’évaluer objectivement

9.      On vous demande de décrire votre poste et vos tâches actuelles à l’écrit, vous pouvez le rédiger en

a)   20 lignes

b)  10 lignes

c)   5 lignes

10.    On vous confie une nouvelle mission de gestion des stocks et des achats en magasin

a)   Cela pourra m’apprendre de nouvelles choses

b)  Pourquoi pas, mais je voudrais en savoir un peu plus

c)   Vous n’avez pas le temps de vous consacrer à cette activité supplémentaire

11.    Lorsqu’un fournisseur ou un représentant vient en magasin vous essayez toujours de lui parler du métier, de l’état actuel du marché, de votre projet professionnel  

a)   Toujours

b)  Quand l’occasion se présente

c)   Jamais

12.    Vous remarquez une offre d’emploi dans une enseigne et une ville qui vous intéressent mais qui exige beaucoup plus d’expérience que vous n’en avez  

a)   Je postule de suite, qui ne tente rien n’a rien

b)  J’essaye d’en savoir plus et se réfléchis si cette offre me convient vraiment

c)   Je ne postule pas, je sais que cela ne portera pas ces fruits

13.    Pour quelles raisons souhaitez-vous changer de travail ?

a)   J’ai envie d’évoluer, d’apprendre de nouvelles choses

b)  J’ai envie d’avoir une meilleure rémunération

c)   Je ne sais pas vraiment

14.  Si on vous convoque à un entretien demain

a)   Je suis tout à fait prêt(e), j’ai préparé les questions qui tombent souvent

b)  Quelques mises au point et entraînements sont nécessaires

c)   Je n’ai pas encore postulé, j’ai  peu de chance d’avoir un entretien

15.  On vous propose le poste idéal, mais dans un autre département de votre région

a)   J’accepte, une offre pareille ne se refuse pas

b)  Je dois y réfléchir et calculer mon futur temps de trajet

c)   Si c’est à plus de 30 minutes de trajet, je refuse

 

Réponses

Vous avez une majorité de a : 2011 sera probablement l’année du changement !

Vous êtes prêt à changer de travail et l’année 2011 devrait porter ses fruits dans le domaine professionnel. Votre projet de changement paraît réfléchi et vous avez un projet bien défini. De plus, vous vous êtes bien préparé et ne négligez aucune piste de recherche. Cependant, attention à ne pas trop vous précipiter sous prétexte de vouloir changer de poste à tout prix. Etudiez bien les propositions et acceptez les uniquement si elles correspondent à votre projet.

Vous avez une majorité de b : quelques mois de réflexion sont encore nécessaires avant de vous lancer

Votre projet de recherche d’emploi n’est pas encore bien défini : vous ne savez pas encore exactement ce que vous recherchez ni pourquoi vous partez de votre travail actuel. Avant de vous lancer, prenez un peu de recul sur vous-même et sur vos compétences. Cela vous permettra de mieux orienter vos prospections et d’améliorer vos outils de recherche : réseau professionnel, CV, entretien. Peut-être que votre travail actuel, avec quelques ajustements, vous conviendraient. N’hésitez pas à en parler à votre responsable, vous pourrez peut-être obtenir certaines améliorations qui vous éviteront de longues heures de recherches.

Vous avez une majorité de c : vous n’êtes pas encore prêt pour changer de travail

Avez-vous vraiment envie de changer de travail ? Tout dans vos réponses montre que vous n’êtes pas tout à fait prêt. Vous ne savez pas exactement ce que vous cherchez et ne saisissez pas encore les opportunités qui s’offrent à vous. Probablement car votre situation professionnelle actuelle vous convient. Vous avez peut-être une petite envie de changement, car tout ne peut pas être parfait, mais ce n’est pas suffisant pour avoir une réelle volonté de chercher du travail.  Repensez-y dans quelques mois.

 

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Vie professionnelle
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 14:50

shutterstock 49212160On passe plus d’un tiers de sa journée au travail, autant que ce soit en harmonie avec ses collègues et dans une bonne ambiance. Mais ce n’est pas simple, les conflits au travail entre collègues ne sont pas rares et en particulier dans les petites entreprises où on côtoie toujours les mêmes personnes. Compétition à la vente, divergence d’opinions, mauvais répartition des tâches, non transmission d’informations sur un dossier client sont autant de raisons qui peuvent conduire au conflit. Le Club des anciens CQP vous donnent tous les trucs et astuces pour gérer au mieux ses conflits mais aussi pour les anticiper.  

Mieux vaut prévenir que guérir

Un conflit entre collègues peut vite dégénérer et avoir un impact sur l’ambiance de l’équipe mais également sur votre envie de travailler et de venir au magasin. C’est pourquoi avant d’arriver à une situation conflictuelle où il n’est plus possible de parler sans agressivité à un collègue voire de travailler avec lui, il faut mieux anticiper le conflit et le résoudre en amont. De nombreux signes peuvent être annonceurs d’un conflit : un collègue vous parle de moins en moins ou est agressif avec vous, on ne vous transmet plus certaines informations, on refuse votre aide sur un montage...  Pour que le conflit n’éclate pas, demandez au collègue concerné ce qui ne va pas, si vous avez fait quelque chose qui ne lui a pas plu et comment la situation peut s’améliorer. Votre démarche positive calmera tout de suite les esprits et vous vous rendrez compte que la situation n’était pas si grave.

Réagir rapidement avec objectivité

Si vous n’avez pas réussi à éviter le déclenchement du conflit, il faut réagir rapidement pour que la situation ne dégénère pas en magasin. Cela arrive à tout le monde de s’emporter lors d’une discussion ou d’avoir une mauvaise réaction à cause du stress ou d’une journée difficile. L’important est, une fois calmé, de réfléchir à la situation et d’agir pour que le conflit ne perdure pas et ne se reproduise pas. Comment réagir ? C’est simple, pour désamorcer le conflit, il faut en parler avec la personne concernée. Laissez passer une journée afin de laisser retomber la pression, puis demandez à votre collègue de vous isoler seuls sans témoin une dizaine de minutes pour faire un point. Soyez direct, objectif et constructif : abordez uniquement le sujet source de conflit en vous basant sur des éléments factuels, sans attaquer votre collègue sur sa personnalité et en proposant une solution pour éviter que cela se reproduise.

Un exemple concret

Vous vous êtes emporté contre un collègue car à plusieurs reprises, il est intervenu pendant vos ventes ou vos livraisons en faisant des commentaires négatifs sur votre travail et ce devant votre responsable ou des clients. Une remarque de trop alors que la journée était déjà difficile et vous vous êtes emporté en lui disant de se mêler de ce qui le regarde. La conversation a vite pris un ton agressif  et vous ne vous parlez plus.

Le lendemain, allez le voir pour lui expliquer les raisons de votre emportement. Expliquez-lui que vous n’auriez pas dû vous emporter mais qu’il est très difficile pour vous d’être critiqué devant une tierce personne quand vous faites quelque chose. Cela vous fait perdre confiance, vous déstabilise et vous fait faire des erreurs. Cependant, dites lui que vous accepterez facilement la critique une fois la vente ou la livraison terminée surtout si elle est constructive. Proposez-lui alors d’échanger régulièrement sur vos pratiques pour vous améliorer mutuellement.  

Et si ça ne marche pas ?

Si la première tentative de conciliation n’a pas abouti et que vous ne constatez aucun progrès, n’hésitez pas à réessayer deux ou trois fois en changeant un peu votre discours. Impliquez votre collègue en lui posant des questions: « qu’en penses-tu ? », « est-ce que tu as une autre solution à proposer ? ». N’oubliez pas qu’il n’est pas facile de changer son comportement, votre collègue a peut être besoin d’un peu de temps pour prendre conscience de la situation. Si l’attitude de votre collègue ne change toujours pas au bout de quelques semaines et de plusieurs tentatives de conciliation, vous pourrez alors en référer à votre responsable en lui proposant un entretien à trois. Votre responsable pourra alors servir de médiateur en essayant de recueillir les différents points de vue avec neutralité et objectivité et proposant des solutions que vous n’aurez peut-être pas envisagés. A noter, que si vous voulez bien faire les choses, prévenez votre collègue que la situation ne peut plus durer et que vous allez en référer à votre responsable.

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Vie professionnelle
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 14:18

Souvenez-vous c’était il n’y a pas si longtemps : un week-end au ski ou à Center Parcs, toutes les promos CQP Sup d’Optic réunies pendant quelques jours, de l’ambiance, de la bonne humeur et quand même un peu de sérieux pendant les séances de travail… C’est ce qu’on vécu tous les CQP de la promo 2011 lors de leur week-end d’intégration qui s’est déroulé au Center Parcs de Sologne du 17 au 19 novembre 2010. Au programme cette année : accro-branche, piscine, suivi personnalisé du mémoire mais aussi jeux et défis en équipe.

Photo 246

Découvrez quelques photos pour vous remémorer votre propre week-end d’intégration !

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Clin d'oeil
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 14:17

Photo 059

 

Ce mois-ci nous retrouvons Adeline Abeya, ancienne CQP technique à Lyon en 2008. Adeline partage avec nous sa passion pour son métier mais aussi les liens qu’elle entretient avec Sup d’Optic et les anciens CQP. 

 

Adeline, que fais-tu depuis que tu as eu ton CQP technique ?

Je suis toujours chez le même employeur Atol, à Boulogne Sur Mer. Après mon CQP j’ai tout de suite été embauchée en CDI. J’occupe un poste d’opticienne complet, je fais vraiment tout dans le magasin : montage, vente, examen de vue, adaptation lentille, gestion des mutuelles… C’est l’intérêt de ce poste qui est très polyvalent et varié.  En plus, il y a une très bonne ambiance dans mon magasin. Je suis seule avec ma patronne et on s’entend vraiment bien.

Pourquoi avoir fait un CQP technique ?

Au début, je souhaitais faire un DU mais ma responsable m’a parlé du CQP technique qu’elle trouvait plus intéressant. Je me suis donc renseignée et la formation m’a paru concrète et adaptée au magasin. Je me suis donc inscrite.

Tu ne regrettes pas ton choix ?

Non bien au contraire ! Même si les DU auraient pu m’apporter d’autres connaissances, le CQP m’a permis d’aller plus loin que le BTS. Sans le CQP je ne serais pas aussi à l’aise pour pratiquer des examens de vue et des adaptations lentilles. Il me manquerait clairement des connaissances concrètes et pratiques. J’ai même voulu faire un CQP commerce mais j’aurais dû changer d’employeur, et je tenais à rester dans ce magasin.

Et puis j’ai rencontré plein de gens durant cette année de CQP. J’ai créé beaucoup de liens et aujourd’hui j’arrive à garder contact avec une petit dizaine de personnes et même avec des gens de Fougères, comme Florian ou Maxime, qui n’étaient même pas en cours avec moi ! On se fait des week-ends de temps en temps.

Cette année, tu es venue à la soirée de remise des diplômes CQP, c’est important pour toi d’être présente ?

Oui, très important. Déjà c’est une occasion de retrouver des anciens CQP avec qui on n’a pas forcément gardé contact. On peut voir leur évolution professionnelle mais aussi échanger sur notre métier. Et puis c’est l’occasion de nouer des contacts professionnels qui pourront servir lors de nos futurs projets.

Nous allons passer à ton point de vue d’expert

Ton  conseil à un débutant ?

« Rassurer le client par rapport au métier et à nos qualifications, ne pas oublier que nous ne sommes pas des simples vendeurs » 

Ton  secret pour réussir dans le métier ?

« Être naturelle et toujours être là pour le client »

Le meilleur conseil qu’on t’ait donné en optique ?

« Ne pas utiliser trop de termes techniques pour que le client ne se sente pas perdu »

Le jour où tu as vraiment rigolé en magasin ?

« Vu la bonne ambiance dans mon magasin, je rigole tous les jours. Clients bizarres, bêtises de ma patronne ou les miennes, tout est prétexte à rigoler ! »

Ton avis sur les derniers reportages faisant passer les opticiens pour des fraudeurs ?

« Je pense que cela a un réel impact négatif sur la profession. En magasin,  dès le lendemain de  la diffusion, les clients deviennent subitement plus méfiants. Ils posent plus de questions et nous font des réflexions du type « c’est vrai qu’il y a beaucoup d’arnaques dans votre profession ? ». C’est le rôle de chaque opticien de rassurer le client pour lui montrer que tous les opticiens ne sont pas des fraudeurs. C’est à nous d’expliquer ce que le client achète, de lui expliquer le prix final et de lui donner des justificatifs sur les produits achetés. Au magasin, nous travaillons avec deux verriers qui nous fournissent des certificats, ils sont toujours donnés au client. » 

Et quels sont tes futurs projets professionnels ?

Pour le moment, je suis très bien dans mon job actuel mais par la suite j’aimerais enseigner ou faire de la formation. J’ai envie de transmettre mes connaissances à d’autres opticiens pour que notre profession et notre métier s’améliorent encore.

Repost 0
Published by CQP SUP D'OPTIC - dans Que sont-ils devenus
commenter cet article